LE CLUB PHILATÉLIQUE DE BULLE SE PRÉSENTE

Le 7 avril 1956. Lassés d’arpenter les routes (notamment vers Fribourg) pour assouvir leur passion, les philatélistes gruériens décident il y a soixante ans de créer leur propre structure. L’assemblée constitutivedu Club philatélique de Bulle (CPB) a lieu le 7 avril 1956, à l’Hôtel de Ville. Trente-huit personnes sont présentes. Parmi elles, Jean Kolly, dont la fidélité ne sera jamais prise en défaut puisque aujourd’hui encore, son nom figure toujours dans la liste des membres du club.

Raymond Peyraud. Le président fondateur  Raymond Peyraud est un homme entreprenant. Très actif dans les milieux associatifs, notamment à l’Association gruérienne pour le costume et les coutumes (AGCC), il porte le tout jeune club à bout de bras. En 1957, le CPB est admis dans les rangs de l’Union des Sociétés philatéliques suisses (USPS). A cette époque, le bibliothécaire Jean Kolly ne semble pas débordé : à l’inventaire, le club dispose… de deux ouvrages et d’un catalogue. Le rythme des réunions est ajusté : de quatre par mois, elles passent à deux. Elles ont lieu à l’Hôtel de Ville, mais se déplaceront bientôt au Café duCommerce et, bien plus tard, au Bâtiment des sociétés.

Raymond Peyraud

Baptême des juniors et 1ère bourse-expo. L’année 1958 est un bon cru pour le club. En mars, le CPB porte sur les fonts baptismaux sa section juniors, dûment régentée par des statuts qui ont reçu la bénédiction de la commission scolaire. Douze garçons et deux filles sont initiés aux joies de la philatélie par Raymond Peyraud. Le 7 décembre, à la salle de gymnastique, le CPB organise sa première bourse-exposition. Les vingt exposants (12 de Bulle et 8 de Fribourg) ne se doutent pas qu’ils inaugurent ce qui deviendra un rendez-vous traditionnel de l’année bulloise et qui migrera à la salle des Halles avant de prendre ses quartiers définitifs à la grande salle de l’Hôtel de Ville.

Le 70ème congrès. Roulements de tambours en 1960. Les 18 et 19 juin, Bulle accueille le 70ème Congrès philatélique suisse. Le club met toute son énergie dans l’organisation de cette manifestation, la plus importante de sa jeune histoire. L’exposition a lieu à la salle de gymnastique. Comme le CPB ne dispose pas encore de matériel, il emprunte les cadres du Club philatélique de Vevey. Les collections proviennent de l’arc lémanique, des clubs voisins de Fribourg et de Payerne et de Bulle, bien sûr. Ce 70ème Congrès aura un tel retentissement auprès des instances nationales que le CPB se verra attribuer, en 1962, l’organisation de la Journée du timbre 1965, assortie d’une exposition de degré III. En attendant, le 2 février 1963, le club lance une nouvelle tradition hivernale: la soirée choucroute…

Carte émise par le Club à l’occasion du 70ème Congrès philatélique suisse avec
cachet du bureau de poste automobile représentant le Moléson et le château de Bulle

La Journée du timbre 1965. La Journée du timbre du 5 décembre 1965 vaut à Bulle une très large publicité, à commencer par un reportage diffusé sur les chaînes de la Télévision nationale. Comme il l’avait déjà fait en 1960, l’imprimeur André Glasson signe l’identité graphique de la manifestation. Cette fois, il s’agit d’un dessin bleu-orange qui figure sur les 18’300 cartes et 45’531 enveloppes éditées à cette occasion.

Enveloppe officielle avec cachet temporaire du 5.12.65 portant une grue
Cachet du bureau de poste automobile : armoiries de la Gruyère sur carte officielle

Dix bougies. En avril 1966, du haut de ses 10 ans, le club parraine la naissance du Club philatélique du Pays-d’Enhaut, à Château-d’Oex. Philatéliquement parlant, cette circonstance donne un coup de projecteur sur les vieilles relations qu’entretiennent les Gruériens et les Damounais, via la diligence postale Bulle-Gessenay qui tant de fois eut à franchir le passage redouté de La Tine. A quelque temps de là, au mois de mai, le CPB souffle ses dix bougies en mettant sur pied une bourse-exposition spéciale.

Pluie de médailles. En 1968, le CPB atteint le nombre record de 115 membres cotisants. L’année suivante, après treize ans de dévouement, le président Raymond Peyraud cède sa place à Romain Blain. Et trois ans plus tard, en 1972, les rênes du club sont confiées à Bernard Castella, dont la longévité marquera les annales puisqu’il sera en poste durant vingt ans. Dans les annales également, cet autre exploit daté de 1973: la première médaille obtenue par un membre du CPB. Il s’agit d’une médaille de bronze attribuée à Jacqueline Husser Niquille par le jury de la Regiophil de Wattwil. Cette récompense marque pour cette philatéliste et pour le club le début d’une longue et brillante moisson. Au palmarès, après toutes ces années, le nombre de distinctions nationales et internationales obtenues sous les couleurs du CPB est époustouflant. Au rang de vedette, au côté de Jacqueline Niquille : Jean-Pierre « Beethoven » Tornare, Claude-Michel Dafflon, Jean-Michel Baechler, Bernard Castella et plus tard Jean-Marc Seydoux, Razvan Grigorescu, Dominique Rochat.

  • 1ère photo: Romain Blain, président de 1969 à 1972
  • 2ème photo: Bernard Castella, président de 1972 à 1992
  • 3ème photo: Jacqueline Niquille, première médaillée du club

Escales philatéliques. Dans les années qui suivent, les philatélistes gruériens sont les témoins des premiers soubresauts de la nouvelle ère postale : fermeture du bureau de Lessoc (30 septembre 1975), dernier ambulant entre Montbovon et Bulle (25 mai 1977), fermeture du bureau de Châtel-sur-Montsalvens (30 mai 1981), fermeture du bureau de La Valsainte (29 septembre 1984).

A contre-courant de cette liste, qui s’allongera encore, il convient de signaler quelques événements phares : l’impression d’une lettre pour le timbre Abbé Bovet en 1977 ; l’édition d’une carte maximum pour le timbre Pro Patria « Fourneau Duding » en 1984; l’ouverture d’un nouveau dépôt d’envois postaux, celui de Moléson-Village, le 10 juin 1985.

Le superbe « Fourneau Duding » sur la carte maximum éditée par le club

Philajeunex 1982. Dans les années 1970-1980, le CPB adopte un rythme de croisière, avec un effectif qui navigue entre 60 et 70 membres. Depuis 1976, il n’est plus question de choucroute hivernale, mais de pique-nique estival. Cette escapade annuelle semble stimuler la motivation du club puisqu’il obtient, en 1981, l’organisation de la 5ème Exposition nationale des jeunes philatélistes.

Les héros de ces journées : les jeunes et parmi eux il y en avait un qui était un peu plus illustre : le fils de Tell, symbole de cette manifestation

Sous la présidence de Jean-Pierre Corboz, inspecteur scolaire, un comité spécialement constitué travaille douze mois à la mise sur pied de cette fameuse Philajeunex 1982, qui sera couronnée d’un succès retentissant.

A l’occasion de cette exposition, le comité a eu l’idée de commémorer l’ancienne route postale de Charmey par une diligence transportant du courrier

Phil… à Bulle’96. Le 2 août 1991, le CPB mobilise l’attention des philatélistes avec la mise en service du cachet postal touristique « Au cœur de la Gruyère », qui représente le Musée gruérien et le château de Bulle. L’année suivante, Jean-Pierre Taggiasco reprend la présidence du club. Il succède à Bernard Castella, qui quitte le gouvernail à l’issue d’un fructueux mandat de vingt ans, ce qui lui vaudra d’accéder au titre de président d’honneur.
Quant à Jean-Pierre Taggiasco, il fut nommé membre d’honneur de notre club à l’issue de son mandat en 1998. Dix ans plus tard, il est victime d’un terrible accident de la route au guidon de sa moto au cours duquel il perd la vie. Nous avons malheureusement perdu un ami ! La décennie sera marquée par un événement de taille : PHIL…A BULLE’96, une exposition de degré II qui rassemble 130 participants au CO de Bulle et qui marque le quarantième anniversaire du club.

Le président Taggiasco
Empreinte de la machine à affranchir utilisée par le secrétariat de l’Union des Sociétés philatéliques suisses pour annoncer PHIL…A BULLE’96
Enveloppe officielle avec le cachet utilisé par le bureau de poste de l’exposition

INFO… PHIL. Nouveauté en 1997 : la création de l’INFO… PHIL, le bulletin d’information du club. La rédaction en est assurée par Jean-Marc Seydoux, qui passera le relais, dès 2001, à Jean-Pierre Tornare. Le même Jean-Marc Seydoux accède à la présidence du club en novembre 1998.

Le président Seydoux

En avril 2000, le CPB participe à la Journée à thèmes du Cycle d’Orientation de la Gruyère : 80 élèves se familiarisent avec la philatélie. Cette animation s’inscrit dans le droit fil des objectifs que le club poursuit depuis 1958 avec ses cours juniors : sensibiliser et motiver les jeunes.

Le 7 octobre 2000, cinq juniors sont d’ailleurs associés (avec 18 membres du club) à l’exposition qui est montée à Bulle à l’occasion de l’assemblée des délégués de l’Union des Sociétés philatéliques suisses (USPS).

Empreinte de la machine à affranchir utilisée lors de l’assemblée des délégués
Pendant ce même week-end, « le timbre à Bulle » consistait à présenter les collections des membres juniors et adultes. Cette exposition était jumelée avec une importante bourse aux timbres

Pour son 50ème anniversaire en 2006, le club ne put obtenir la Journée du timbre et s’est rabattu à nouveau sur l’organisation de l’assemblée des délégués de la Fédération. Les membres de notre société eurent aussi la possibilité de montrer leurs trésors. Une fois de plus, le succès était au rendez-vous.

Les organisateurs pouvaient bien être souriants à la fin de la fête, quelques 220 délégués venant des quatre coins de la Suisse se sont réunis dans le chef-lieu gruérien.

Empreinte de la machine à affranchir de la Fédération annonçant notre manifestation

PHIL…A FOLIE’09. En 2009, le club se lance dans l’aventure de l’organisation d’une exposition de degré III, associée à la Journée du timbre en 2009, dans le centre d’expositions et congrès Espace Gruyère à Bulle. Plus de 12’000 pages de collections exposées ont ravi un public nombreux. Pour cette occasion, la Poste émet un bloc feuillet spécial.

La poste, en plus, représente la grue sur l’oblitération spéciale, symbole incontournable de la Gruyère.

Encore une fois le club Philatélique de Bulle s’est distingué par la mise sur pied d’une exposition de bonne qualité, tous les participants furent heureux de cette aventure, de même que le nombreux public qui nous honora de sa présence.

Des lapins en Australie. 2013 restera une année exceptionnelle pour le mouvement juniors du club. En effet, Réjane Seydoux expose pour la première fois sa collection en concours international. Elle est la première junior du club à se classer à ce niveau de compétition. Elle récoltera la très belle médaille de Vermeil, amplement méritée.

Parfois, des nouvelles tristes ébranlent ce club comptant une cinquantaine de membres. L’ami de tous, Jean-Pierre Tornare, nous quitte le 13 août 2014. Tous les membres du club ont pu apprécier chez Jean-Pierre une culture philatélique très grande et surtout un regard bienveillant sur toutes les collections thématiques, même celles qui traitaient des sujets qui l’enthousiasmaient moins. Il faut remarquer que c’était un thématiste dans l’âme.

Jean-Pierre était entré au club en 1979 et prit la fonction de caissier en 1985, qu’il ne lâcha jamais. Ses comptes étaient toujours parfaits, aucune erreur à signaler. Il a commencé à briller avec sa magnifique collection sur Ludwig Beethoven en 1983 déjà, où il reçut une médaille d’argent bien méritée à Renens. Il développa ensuite deux autres collections traitant du Carnaval et de Mahler. Ce fut le premier membre du club à s’essayer au monocadre.

La brocante de Plumett. Puis, tout s’accélère. Le club est l’invité d’honneur de la brocante de Plumettaz, à Espace Gruyère, du 23 au 25 janvier 2015. Des milliers de visiteurs passent devant notre stand et l’intérêt de bon nombre de curieux est tout-à-fait remarquable. Quel bonheur de découvrir de nombreux jeunes qui se sont donnés à la découverte de trésors philatéliques !

Timbr@phil’15. Et la même année Timbr@phil’15, une grande exposition officielle de la Fédération des Sociétés philatéliques suisses qui abrite sous le même toit le degré III et le degré II, a connu un succès sans précédent. Jamais le club philatélique de Bulle n’avait organisé une telle manifestation.

Pour cette manifestation placée sous le motto « le timbre est toujours utilisé parmi les moyens de communication modernes ». Les différentes facettes de notre passion ont pu ravir et émerveiller un public très nombreux.

L’apéritif de l’inauguration permet les rencontres et le partage d’un bon verre et de discussions des plus enrichissantes.

Et aujourd’hui, 60 ans de vie de passion se fêtent à Bulle. Le voeu le plus cher des membres du club philatélique de Bulle: que vive encore longtemps la philatélie !

60 ans. Les 60 ans d’un club se fêtent ! Et c’est ce qu’a fait le Club philatélique de Bulle en novembre 2016. Pour marquer le coup, le club s’offre une exposition de grande envergure : plus de 1’100 pages de ses membres sont dévoilées à Bulle, le 13 novembre, à l’Hôtel de Ville de Bulle.
A cette date, fort de 49 membres, le club présente 21 collections qui reflètent admirablement la diversité que l’on peut trouver dans une association de passionné: le public est venu nombreux pour admirer des collections traditionelles, thématiques et de classe ouverte, aussi bien des membres adultes que des juniors.

Journée des jeunes. 2019 est encore une année importante dans la vie du club de Bulle. En date du 14 avril, dix membres passent une extraordinaire journée à présenter notre passion aux jeunes. Malheureusement très peu de jeunes ont répondu présent à l’invitation. Notre moniteur Jacques Monney a pourtant préparé cette journée dans les moindres détails, mais les membres présents garderont un beau souvenir de cette journée…

Jacques présentant les différents éléments d’une collection thématique. Vraiment intéressant !

Philatelica’19. Heureux d’avoir connu un franc succès en 2015 grâce à l’exposition Timbr@phil’15, le club remet le couvert et se prépare pour une nouvelle grande exposition officielle de la Fédération des Sociétés philatéliques suisses, qui abritera également sous le même toit une exposition de degré III et de degré II. Un championnat monocadre européen de philatélique thématique prendra également ses quartiers à Espace Gruyère, une centaine d’exposants venant de toute l’Europe est attendue. Pour admirer le bloc spécial de la Poste, encore un peu de patience, car il n’est pas encore disponible…

Le vœu le plus cher des membres du club philatélique de Bulle : que vive encore longtemps la philatélie !

Pierre Savary